dimanche 27 novembre 2011

GAN - Soirée courts-métrages sur La vie en vallée d’Ossau de 1946 à aujourd’hui

• Gan Mémoire Patrimoine
• L’Institut Béarnais et Gascon
• Biarn Toustém
Présentent
La vie en vallée d’Ossau
De 1946 à aujourd’hui
Vidéo conférence de Bernard LARDIT
Beaucoup de satisfaction et d’enthousiasme. 
     Tous les courts-métrages visionnés ont été réalisés par Bernard Lardit, de 1946 à nos jours.
     Modestes, nous n’avions prévu qu’une cinquantaine de chaises, mais c'est très vite le double qu'il a fallu mettre en place. Je m'étais entendu avec Bernard Lardit pour insérer quelques chants béarnais « improvisés façon Cantère » avec la complicité de participants, pour en garder l'esprit.
     La soirée…
     Présentation par le Président de Gan, Mémoire et Patrimoine, des activités de cette association culturelle gantoise, notamment celles de la section « Langue et culture béarnaise » que je représente. C'est donc en tant qu'initiateur et organisateur qu'il m'a très vite passé la parole.
     Tous ceux qui ne connaissaient pas Bernard Lardit, ont découvert qu’il était entré à l'école primaire pour apprendre le français. Cela m'a permis d'expliquer brièvement que jusqu'après la guerre, bon nombre de petits Béarnais ne connaissaient que la langue béarnaise en franchissant le seuil de l'école primaire.
     Après une série de courts-métrages sur la vie des bergers, transhumances, fabrication du fromage, fêtes traditionnelles... j'ai entonné la chanson «L'Aulhè» suivi par tous ceux qui la connaissait.
     J'ai repris la parole pour saluer la présence de Roger Larrouy, alias Yantin deu Chapelot, et de Loulou Mandère, co-fondateur du festival de Siros. Les courts-métrages qui ont suivi, « liguère », « batère » et d'autres, ont été précisément commentés par Yantin deu Chapelot.
     Beaucoup de personnes sont restées au pot et, bien entendu, nous en avons profité pour continuer à chanter.
Pierre Bidau de Gan
     Je sais que certains n'ont pu venir à cause du brouillard. Cependant, Jusèp de Miquèu et plusieurs personnes des parsâs d’Aulouroû et même de Nabarréncs, ont bravé « la brume bache » pour assister à la conférence.
______________________
Repourtàdyẹ de Pèy de Bidau, capdau  deu parsâ de Gan de Biarn Toustém e administratur de l’Institut Biarnés & Gascoû

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire