samedi 12 juillet 2014

François Bayrou et le PAYS DE BÉARN

«LOU NOÙSTẸ FRANÇOÈS »
Ça y est, l'affaire est lancée et bien lancée ce jeudi 10 juillet 2014 au Palais Beaumont ! Il s'agit incontestablement d'un joli succès pour François Bayrou qui mérite d'être appelé «LOU NOÙSTẸ FRANÇOÈS » à la suite de « LOU NOÙSTẸ ENRIC » et « LOU NOÙSTẸ DÉDÉ ».
Il aura fallu changer d’auditorium pour contenir tous ceux qui s’étaient déplacés, la plupart avertis par un simple mail ! Alors, le BÉARN, ce n’est pas ringard et on est là pour en faire quelque chose qui soit digne de sa prestigieuse histoire.
Des élus de diverses tendances réunis pour un même but, faire vivre, développer, faire sortir de l’anonymat ce Béarn que nous aimons, qui est notre pays, que l’on soit béarnais de souche ou d’adoption : chez nous, c’est le droit du sol qui compte, on prend le nom de la « maison » où l’on habite… C’est ce qui explique la façon béarnaise de s'appeler par son prénom suivi de la préposition « de » et du nom de famille, traditionnellement le nom de la maison.
• Essai à transformer…
Ce bel essai est évidemment à transformer. Une structure légère pour démarrer : une association de préfiguration va être créée, les associations comme les particuliers pourront y adhérer, des commissions spécialisées vont être mises en place et le travail pourra commencer dès la fin septembre…
• Langue, culture, identité…
François Bayrou a fort opportunément déploré « la guerre de religions » entre occitanistes et béarnistes et ce, essentiellement sur des questions de graphie… Cette guerre est toujours très vive et les conditions d’un cessez-le-feu ne sont pas encore réunies, loin s’en faut. Les élus, qui sont les seuls à pouvoir arbitrer le conflit, doivent mettre en place un processus de désescalade qui, pour réussir, doit nécessairement et au préalable garantir aux belligérants un traitement équitable. Il faut clairement nous apporter l’assurance que nous serons bien traités sur un plan d’égalité. Alors, le cessez-le-feu pourra être envisagé et décrété.
Biarn, en daban !
Debis de Françoès de Bayrou
(Discours de François Bayrou)
Foto Biarn Toustém
De gauche à droite : Yves Darrigrand, maire d'Orthez - Jean-Jasques Lasserre, CG Bidache et CR Aquitaine - Hervé Lucbéreilh, CG Oloron Ouest, maire d'Oloron - Denise Saint-Pé, CG Sauveterre, CR Aquitaine, maire d'Abitain, Monique Sémavoine, maire de Mazères-Lezons... Jean Lassalle député-maire d'Issor, arrivera avec le 1/4 d'heure traditionnel...
Foto Biarn Toustém
Le palais Beaumont - 1
© Françoès de Ledeuix
Le palais Beaumont - 2
© Françoès de Ledeuix
Le palais Beaumont - 3
© Françoès de Ledeuix

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire