samedi 15 novembre 2014

Notoriété du BÉARN - Tout reste à faire ou presque...

Le déficit de notoriété du Béarn est patent surtout si on le compare à ce qui se fait au Pays Basque.
Pour une seule «poupée-carte-postale» béarnaise, des dizaines de basques !
Le modèle à suivre pour sortir le Béarn de l'anonymat n'est donc pas loin, regardons ce que font les Basques et prenons-en de la graine:
un seul nom pour le pays, un seul nom pour la langue, une seule graphie, une seule «frontière», un seul drapeau, la fierté d'être basque, un message clair...
Bref, TRIBALH QUE Y A À NOÙSTẸ ! (Chez nous, il y a du pain sur la planche !)
LA «poupée-carte-postale» béarnaise
__________
Foto de Françoès de Ledeuix

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire