jeudi 30 avril 2015

FOIRE DE BIELLE - OSSAU - BÉARN - Pyrénées-Atlantiques - N°2

Ûe aulhe « carcouléte »
(avec des cornes torsadées)
Û pourî fresbadut
Lou fotografe fotografiat
_______________
Fotos de Françoès de Ledeuix

lundi 27 avril 2015

FOIRE DE BIELLE - OSSAU - BÉARN - Pyrénées-Atlantiques - N°1

Ûe yègue / cabale coeyfade de plâ

Dues « grises », las baques gascounes. Pélhe grise, oélhs y cap deus cors négrẹs, la Gascoune que demoure oéy en Mieydie-Pirenées y « Loéngue-d'o-Roussilhoû »
Ûe crabe qui bòu sembla-s à Tintin
_______________
Fotos e leyéndes de Françoès de Ledeuix

samedi 25 avril 2015

BÉARN - Affichons notre identité régionale — NOUSTY

NOUSTY

Poursuivons donc notre tour du Béarn, à la recherche des municipalités bien avisées qui affichent à la façade de la mairie les couleurs de notre identité régionale BÉARNAISE.
__________
Fotos de Françoès de Ledeuix

vendredi 24 avril 2015

Planche de timbres avec 4 villes des chemins de Saint-Jacques - OLORON

Vendredi 24 et samedi 25 avril, 1er jour de la Planche de timbres avec 4 villes des chemins de Saint-Jacques, dont Oloron Sainte-Marie.
___________
Foto y coumentàri de Françoès de Ledeuix

LES SHADOKS DÉBARQUENT EN VALLÉE D'ASPE

Que-ns arriben de Toulouse enla dap la loue crouts enta poumpa... Lous Shad'ÒCs
Shad'ÒCs totjorn !
_______
Foto de Françoès de Ledeuix

jeudi 23 avril 2015

LANGUE BÉARNAISE - MATINÉE D'ÉTUDE À NAY - Lundi 20 avril 2015

Û estadyot de loéngue biarnése gabidat per l'I.B.G.*

************
Û quinzenat d'eslhèbẹs que s'amassèn à Nay, aquéth dilûs darrè, enta persegui lou tribalh coumençat augan, lou 23 de heurè : estudia ço de méy biarnés héns la gramatique biarnése... Tribalh que y a, aco soulìdẹ, més que s'y hasoun touts enta tira en daban. Qu'aberan de s'y tourna, ya, ta gn-àudẹ cop...
Qu'at sabém, d'estudia que da sét, alabéts que tringuèn dap sénglẹs béyrẹs de pacherénc deu Bic Biélh ou/e de Yuransoû abans d'ana dinna per Nay.
_______
Fotos e coumentàris de Biarn Toustém
*Institut Biarnés e Gascoû

mercredi 22 avril 2015

OLORON - CONCERT DE FADO - Samedi 25 avril 2015 à la Chapelle

COMMUNIQUÉ DE L'ASSOCIATION FRANCE-PORTUGAL
Bonjour à tous !
L'association France Portugal organise un concert de fado le 25 avril à 21 h à la Chapelle.
Vous serez les bienvenus.
Par ailleurs, nous organisons également un vide-greniers le 26 salle Laulhère .
Prix du mètre 3 €, ou 5 € le table.
Buvette et grillades a votre disposition !
À très bientôt
Elsa Godfrin
-------------

dimanche 19 avril 2015

Pays basque - Bidart - ILBARRITZ - 2 heures avant la grêle du 18-04-2015...

Que déy û tour entau Bascoat, yé, abans la machante grelade...
Playe d'Ilbarritz
Que hè dous
Nubles que y a toutû
Que-n y a qui yoguen au ras de l'aygue
Bért e blu
La ma grane qu'éy... 
...tranquilote
_____________
Fotos, leyéndes e coumentàris de Biarn Toustém

samedi 18 avril 2015

GERS - CÔTES DE GASCOGNE - DOMAINE DE GRABIÉOU - Sur les coteaux de MAUMUSSON LAGUIAN

Que-p suféch d'espia de plâ las fotos, de léyẹ coum cau ço d'escribut e qu'at saberat tout ou quàsi...
«Grabiéou», que bòu dìsẹ ?
Palay que-ns da «Grabièu» enta Gabriel
Au gat, tè, que l'agrade, ya !
_________________
Fotos, leyéndes e coumentàris de Biarn Toustém
•Pour en savoir plus/Enta-n sabé méy

vendredi 17 avril 2015

OLORON - LE BOIS DU BAGER — BÉARN - Pyrénées-Atlantiques

BAGER, sans doute une forme ancienne de HAYÉT / HAGET qui signifie la hêtraie, de HAU / HAY / HAC / HAG, le hêtre en béarnais.
Des hêtres
Des hêtres...
...mais aussi des sapins
___________
Fotos de Françoès de Ledeuix

jeudi 16 avril 2015

PAU — Mais où est passé le funiculaire ? - BÉARN - Pyrénées-Atlantiques

Dia, que-ns an panat lou funiculàri !
Quio ! Qu’éy bertat, hilh de pute !
Nàni hèy, qu'éy permou de la rebisioû, gran àsou !
______________
Fotos e leyéndes de Françoès de Ledeuix

mercredi 15 avril 2015

Le BÉARNAIS et le GASCON font-ils partie du domaine d'OC ?


Communiqué du secrétariat du
Conseil scientifique Béarn-Gascogne

FAUDRAIT-IL REFAIRE L’HISTOIRE ?

Inutile, elle est déjà en grande partie faite. Il suffit, pour la rappeler, d’énumérer les faits qui la constituent. Ces faits ont été pour la plupart établis au XIXe siècle. Nous ne faisons ici que les mettre en évidence et en perspective :
1° Les langues du midi de la France sont des langues néo-latines, qualificatif qui, mieux que “romanes”, indique clairement qu’elles sont dérivées du latin dit vulgaire. C’est en cela qu’elles sont apparentées.
2° Après Dante au XIIIe siècle, on les a indistinctement appelées « langue d’oc », afin de les différencier d’autres langues, notamment des langues dites d’« oïl » au nord ou de « si » dans la botte italienne. Cette distinction est fondée sur un seul critère de classement : la manière de dire « oui ».
3° Dire de cet unique critère qu’il est “limité” serait redondant. Comment, huit siècles après Dante, grand poète mais peu linguiste, peut-on encore classer des langues sur la seule façon d’exprimer l’acquiescement ?
4° Deux données doivent être prises en compte :
(a) Il y avait différentes manières de dire “oui” en latin : hō(c) et hō(c) ille. La répartition des langues néo-latines parlées en France (et un peu au delà) en « langues d’oc » et « langues d’oïl » est de toute évidence en rapport avec le type de latin vulgaire que parlaient les légionnaires lors de la conquête romaine. Ainsi les langues dites d’« oc » ont en commun d’avoir été colonisées par des troupes qui s’exprimaient en hō(c). Leur « unité », n’est donc pas intrinsèque, elle est importée. Il ne convient pas d’attribuer aux langues autochtones ce qui est attribuable à la langue de l’envahisseur.
(b) l’importance des substrats, c’est-à-dire des langues utilisées par les autochtones au moment de la conquête romaine sur ce vaste territoire entre l’Italie et l’Océan atlantique. Or la philologie romane a bien montré que c’est de la rencontre et de la « fusion » du latin et de tel ou tel substrat que sont nées les langues néo-latines que nous connaissons.
5° Compte tenu de ces deux données, il n’est pas acceptable de prétendre que les divers parlers du sud de la France constituent une seule et même langue, qu’on l’appelle « langue d’oc » ou, pire, « occitan ».
6° On semble avoir oublié les travaux réalisés par les romanistes depuis le XIXesiècle. Or ils ont clairement établi qu’on devait distinguer deux grands domaines dans les langues du sud de la France, le domaine de l’auvergnat - cévenol - languedocien – limousin - niçois – provençal, domaine toutefois composite donc aisément segmentable, et le domaine du gascon avec ses divers parlers, au premier chef le béarnais. Les critères discriminants ont été scientifiquement établis et ils sont bien connus : phonétiques, morphologiques, syntaxiques et lexicaux. Comment peut-on les ignorer ?
7° La recherche philologico-linguistique se poursuit. Si le domaine gascon est à part, avec des traits spécifiques, comme cela vient d’être rappelé, c’est que le substrat est aquitano-roman, et non « gallo-roman » comme certains l’écrivent encore (cf. Wikipedia). Le gascon, c’est bien connu, n’est pas sous influence celtique. Les Aquitains étaient ethniquement et linguistiquement différents. Il apparaît de plus en plus (grâce, entre autres, aux recherches toponymiques) que leur langue avait de nombreuses affinités avec l’euskarien, c’est-à-dire le proto-basque. Les liens historiques avec l’ibéro-roman (aragonais, castillan, portugais, catalan) ont également été reconnus.
Conclusion : non, il ne faut pas refaire l’histoire, mais la parfaire en poursuivant méthodiquement les recherches et, pour commencer, en refusant les prises de position idéologiques, sans aucun fondement scientifique, dont l’effet contre-productif est de diviser, non de rassembler.
Avril 2014

-------------------------------

mardi 14 avril 2015

PROVENCE - ALLIANCE EUROPÉENNE DES LANGUES RÉGIONALES - Création officielle - n°4

MAUSSANE-LES-ALPILLES

Dans le cadre du forum des associations de culture et de traditions provençales, l'AELR* a vu le jour officiellement hier, dimanche 12 avril 2015. Voir les articles précédents...
Maussane-les-Alpilles
L'Alliance Européenne des
Langues Régionales est née !
Signature des membres des délégations
Signature des membres des délégations
Signature des membres des délégations 
On est en Provence alors...
...on se quitte en chantant...
...la «COUPO SANTO»
_________
Alliance Européenne des Langues Régionales
Fotos, leyéndes e coumentàris de Biarn Toustém

dimanche 12 avril 2015

PROVENCE - ALLIANCE EUROPÉENNE DES LANGUES RÉGIONALES - Création officielle - n°3

MAUSSANE-LES-ALPILLES

Dans le cadre du forum des associations de culture et de traditions provençales, l'AELR* a vu le jour officiellement hier, dimanche 12 avril 2015. Voir les articles précédents...
Gran sourélh proubençau 
L'AELR au tribalh
Debis de Jean-Pierre Richard
Jean-Charles Tabacchi
Ûe partide de la delegacioû balenciane
_________
Alliance Européenne des Langues Régionales
Fotos, leyéndes e coumentàris de Biarn Toustém