Statuts de Biarn Toustém

Association

Biarn Toustém


Enta la culture biarnése

__________________

Une région forte par sa langue et sa culture, sera d’autant plus apte à s’ouvrir aux autres et s’enrichir par l’échange des spécificités, qu’elle saura préserver les siennes et les valoriser.

► Titre Ier → Dispositions générales


• Article premier - Dénomination, durée, siège
       1• Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.
       2• L'association a pour nom « Biarn Toustém » dont la traduction littérale en français est : Béarn Toujours. Ce nom est complété par une formule composée de quatre mots béarnais explicitant les buts généraux de l’association : « Enta la culture biarnése » dont la traduction littérale en français est : Pour la culture béarnaise.
       3• La graphie du nom de l’association ainsi que celle de l’éventuelle formule de complément répondent strictement à la norme définie dans l’article n°4 des présents statuts.
       4• Le logo de l’association est composé du nom complet de l’association susnommée, écrit selon la norme définie dans l’article n°4 des présents statuts, accompagné des armes du Béarn - définies comme suit depuis le XIème par Centulle 1er : « d'or, aux deux vaches de gueules accornées, colletées et clarinées d'azur, passant l'une sur l'autre » - en couleur ou en noir et blanc, à l’exclusion de toute autre référence géographique.
5• Sa durée est illimitée.
      6• Son siège social est fixé à Oloron Sainte Marie / Aulouroû, au Centre Social « La Haut » - 25 Place Saint Pierre - 64400 Oloron Ste Marie. Le conseil d'administration a le choix de l'immeuble où le siège est établi et peut le transférer dans la même ville par simple décision.
       7• Biarn Toustém est structurée en sections locales ou « pays » - en béarnais « parsâ d’/de » suivi du nom de la localité - disposant sur le plan organisationnel d’un bureau (voir article n°11 alinéa 2), d’une adresse postale, d’un n° de téléphone et éventuellement d’un local. Chaque section locale dispose d’un logo – décrit dans l’alinéa 4 du présent article – et personnalisé par l’ajout de la mention « parsâ d’/de » suivi du nom de la localité en béarnais.

Toute modification des alinéas 3 et 4 entraînera de plein droit la dissolution de Biarn Toustém.

• Article 2 - Buts
       Biarn Toustém est une association béarnaise qui assure une diffusion de la langue et de la culture béarnaises par des moyens appropriés. Elle œuvre à faire reconnaître officiellement le nom de la langue régionale du Béarn : le béarnais. Elle œuvre également à la reconnaissance officielle de son orthographe traditionnelle définie dans l’article n°4. Elle propose aux divers acteurs sociaux en Béarn des transcriptions en écriture béarnaise et/ou des traductions respectueuses du patrimoine linguistique local.

Toute modification du présent article entraînera de plein droit la dissolution de Biarn Toustém.

• Article 3 - Langue béarnaise et aire linguistique gasconne
      Langue romane ou néo-latine à part entière, partie intégrante de l’aire linguistique gasconne, langue officielle du Béarn et des pays voisins pendant des siècles, le béarnais entre de ce fait dans le cadre de la constitution française de 2008.

Toute modification de l’esprit du présent article entraînera de plein droit la dissolution de Biarn Toustém.

• Article 4 – L’écriture béarnaise utilisée et diffusée par l’association
       S’inscrivant dans la continuité de l’évolution de la langue béarnaise et de son écrit depuis le XIème siècle, la première normalisation de l’orthographe du béarnais a été opérée par Vastin Lespy au milieu du XIXème siècle et fut rendue publique par la parution de sa « Grammaire Béarnaise » en 1858. Cette première normalisation a été suivie d’une seconde, en 1900, par l’Escole Gastoû Febus, sur proposition du Pr. Édouard Bourciez, toujours renommé parmi les spécialistes des langues romanes. Elle a subi quelques retouches en 1905 ; la pratique du professeur agrégé d’espagnol Jean Bouzet (grammaire de 1928) et celle du lexicographe Simin Palay, écrivain, poète et journaliste, (dictionnaire de 1932-34) y ont ensuite apporté de menues améliorations.

Toute modification du présent article entraînera de plein droit la dissolution de Biarn Toustém.

• Article 5 – Raison d’être et modes d'action
       1• L’objectif premier de Biarn Toustém est de transmettre la langue béarnaise orale et écrite par le moyen de cours, de stages, de publications et ce, dans le respect de la forme traditionnelle de la langue telle qu’elle est encore pratiquée par les locuteurs naturels. Plus largement, Biarn Toustém œuvre à la diffusion de la culture béarnaise dans son ensemble : chant, danses, traditions culinaires, architecture, découverte et protection de la nature, savoir-faire traditionnels…

       2• L’objectif à court terme de Biarn Toustém étant de faire reconnaître officiellement le nom et l’écriture traditionnelle de la langue régionale et historique du Béarn en ces termes : « La langue régionale du Béarn est nommée LANGUE BÉARNAISE, son écriture traditionnelle est celle de Simin Palay », Biarn Toustém mène des campagnes d’information et de signatures auprès des maires, des Conseillers Municipaux, Généraux et Régionaux, auprès des députés et sénateurs des Pyrénées-Atlantiques ainsi que de tous les acteurs culturels du Béarn.

       3• La raison d’être permanente de Biarn Toustém est d’apporter des solutions aux questions de traduction liées aux diverses opérations de signalisation bilingue en Béarn afin de préserver la qualité et l’authenticité de la langue ainsi affichée. Dans le but de rendre compte de l’évolution de notre monde moderne, Biarn Toustém propose le cas échéant des néologismes aussi fidèles que possible au génie créatif du patrimoine linguistique béarnais, tout en restant intelligibles et harmonieux. Il propose le cas échéant des rectifications à ce qui s’est déjà pratiqué dans divers lieux publics comme par exemple à l’Hôtel du Département des Pyrénées-Atlantiques.

(...)